J

Juste avant l’hibernation, ce Loir gris s’est permis de me narguer… Heureusement le compact était dans la poche. Des gestes d’une extrême lenteur m’ont permis de le photographier sans l’effaroucher.

Loir gris
Loir gris

Comme le Lérot et le Muscardin, le Loir gris est donc un rongeur de la famille des gliridés. Il est plus gros que le Lérot. Son pelage est gris, sauf les joues et le ventre qui sont blancs. Une substance collante est secrétée par ses coussinets, ce qui lui permet de se déplacer sur des surfaces verticales sans difficulté. Le Loir est une espèce arboricole. Il affectionne les milieux forestier feuillus ou mélangés, les habitations situées à proximité et les vergers.

Loir gris
Loir gris

Ses mœurs sont essentiellement nocturnes. Il hiberne d’octobre à mars-avril dans un nid dans un trou d’arbre ou autres cavités, ou bien dans un grenier. Il est essentiellement végétarien. Les portées comptent de 3 à 7 petits qui naissent en juin-juillet. Ses prédateurs sont la Martre des pins, et les rapaces notamment la Chouette hulotte. Le Chat domestique peut parfois en capturer.

Loir gris
Loir gris

⚠️De nombreuses menaces pèsent sur l’espèce: destructions volontaires pour les dérangements que l’espèce peut provoquer (bruits dans un grenier et consommation de fruits), la modification et la fragmentation de son habitat et une gestion trop intensive des espaces forestiers.

Loir gris
Loir gris